Retour en trois sets gagnants pour Modèle Martial

Spread the love

Le samedi 12 janvier 2019, le groupe arrageois offrait au public du SuperSonic une prestation scénique hors-pair.

C’était le troisième concert du groupe post-punk depuis sa reformation. Fin 2017, le groupe annonçait son retour via les réseaux sociaux. 6 mois de répétitions plus tard, Modèle Martial renouait avec la scène au B52 Musique Clubl (Eernegem, Belgique) à l’occasion de la tournée North Shadows Records en compagnie des autres groupes du label franco-portugais : Autopsie d’une Ombre et IAMTHESHADOW. Vingt-sept longues années sans que les titres de Bunker Strasse et Modèle Martial ne retentissent sur scène. Kris, bassiste et chanteur du groupe ne montre aucune pression : « Faut prendre cela comme une répétition les gars ! car pour nous, le vrai retour c’est dimanche à Arras. ». 1 h 10 de folie, de démence, retour efficace.

Arras, là où tout à commencer et que tout a recommencé…

Le concert du dimanche est celui du 16 septembre 2018 à Arras. La ville où le groupe s’est formé en 1984 sous le nom de Bunker Strasse. Le groupe devient ensuite Modèle Martial suite au départ de Christophe en 1989. « On ne pouvait plus s’appeler Bunker Strasse vu que notre pote était parti » précise Thierry (guitariste du groupe). Modèle Martial subsiste jusqu’en 1991. Chacun vit d’autres aventures musicales ou pas.

Puis vient cette renaissance avec le retour de Christophe. Au cours d’une interview commune dans la capitale atrébate, le groupe décide de se reformer. Un débat s’engage autour du nom : Bunker Strasse ou Modèle Martial ? Thierry tranche : « Bunker Strasse, quand tu cliques sur Internet, tu tombes sur Hitler ou des nazis ! On reformer le groupe mais pas avec ce nom. Trop péjoratif ! »

Concert d’Arras ! Nous y voilà… Cette fois-ci, la pression se fait sentir d’autant plus que IAMTHESHADOW a cédé pour l’occasion sa place de tête d’affiche. Autopsie d’une Ombre capte immédiatement l’audience avec un set époustouflant. IAMTHESHADOW assure comme à son habitude. Le public est chauffé, prêt. Modèle Martial entre en scène pour plus d’une heure de set. Morceaux et pogos s’enchaînent. Un rappel s’impose et c’est Souvenirs. « Je ne la chante que si je suis de bonne humeur », plaisante Christophe (claviériste du groupe).

Paris, trente ans après le Gibus…

Vient le concert du SuperSonic. Jouer dans la capitale est hautement symbolique pour le groupe. Le groupe s’y était produit deux soirs de suite au célèbre Gibus en 1989. « Pas mal pour un groupe à K7 » s’enquiert Kris. La salle est comble… Lumière bleue… Modèle Martial entame son set avec Shakespeare, le ton est donné. S’ensuit le mythique Mirror… Le SuperSonic vibre… Modèle Martial enchaîne ensuite deux titres anthologiques Les Amants maudits et Devil. Des guests étaient annoncés : le premier à rejoindre le groupe est Vincent K de Babel 17, autrefois compère de Kris au sein de No Tears. Ensemble, ils interprètent Feast. Le public du club parisien est comme hypnotisé. A peine Vincent quitte la scène que le groupe interprète deux titres très attendus par le public : Suicide et Folie démence. Le set est dément, mais la fin approche. Kris et Christophe échangent leurs places. Ce dernier entonne alors Souvenirs. Le dernier invité de la soirée les a rejoint et il s’agit du célèbre percussionniste ivoirien Thomas Guei. Modèle Martial se fait tribal. « Souvenirs je vous brûle » chante Christophe. Le set prend fin. Modèle Martial est bel et bien revenu.

AinSophAur est annoncé pour le second concert : « Punaise, les gars vous avez assuré. Il val falloir qu’on fasse aussi mieux que vous » assène Philippe, chanteur du groupe parisien. Mais ce soir-là, le talent était au rendez-vous. AinSophAur et Babel 17 ont parachevé avec brio cette soirée d’anthologie.

Et maintenant…

La route continue pour Modèle Martial puisqu’ils sont programmés au Canal 10 à Hautrage (Belgique) le 9 mars prochain en compagnie d’Echoing Drifters. Ils seront aussi présents au Wol’N baK Festival 3 le 20 avril 2019 à Sint-Lambrechts-Woluwe (Belgique). Danger Records devrait produire un vinyle avec les anciens titres du groupe. En attendant, Modèle Martial travaille sur de nouveaux morceaux : « Revenir sur scène, c’est bien. Mais pour moi, faire de nouveaux morceaux est essentiel » assène Robert (batteur du groupe). Le prochain opus devrait voir le jour fin 2019-début 2020 chez North Shadows Records.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *